Après cette longue période d’inactivité liée à la crise sanitaire du Coronavirus, les piscines médicales ont enfin pu rouvrir pour le plus grand soulagement des amateurs de médecines douces et soins adaptés.
L’aquagym est une activité médicale et sportive tout à fait adaptée à cette période de reprise “en douceur”. Elle connait d’ailleurs un franc succès depuis des années, après avoir perdue une image réductrice de sport de rééducation pour personnes âgées ou femmes enceintes. Aujourd’hui, toutes les générations se retrouvent dans cette pratique plus douce que l’aquabike par exemple.

Les nombreux bénéfices de l’aquagym

Cette pratique est dite “douce”, mais elle reste une activité physiquement qui permet de se dépenser, de perdre des calories, de piocher dans ses réserves sans pour autant avoir à transpirer comme dans une salle de fitness et sans risque de blessures musculaires comme dans certaines activités amaigrissantes.

Moins violente donc mais pas moins efficace, une pratique régulière d’aquagym tonique ( deux séances par semaine au moins) permet un vrai travail sur le corps. L’ensemble de la chaîne musculaire peut-être travaillée, mais c’est surtout la silhouette qui sera “optimisée” grâce à la gym dans l’eau. Et comme toute pratique sportive, cela participe à une santé générale améliorer, en aidant le système cardiaque sans trop forcer.

Cette pratique est aussi particulièrement recommandée aux personnes plus à risque comme les personnes âgées ou celles présentant un surpoids. L’exercice physique est moins “subi” grâce à l’eau même si la résistance naturelle demande des efforts, mais pas de chocs violents qui pourraient blesser les plus faibles.

Autre avantage de l’aquagym, c’est le côté ludique des séances réalisées à plusieurs dans une piscine.
Vous y faites du sport et vous passer un moment social partagé, ce qui amplifiera la sensation de bien être, comme l’explique cet article sur l’aquagym et le bien-être.

Chaque muscle son exercice

Il n’existe pas une bonne façon de faire de la gym dans une piscine mais plusieurs. En réalité, chaque pathologie a son exercice, en fonction des critères physiques de chacun.
Et quand l’aquagym est réalisé dans un but plus sportif, c’est au professionnel encadrant de proposer des mouvements spécifiques adaptés aux muscles à travailler.
Dans ce cas précis, de nouveaux accessoires peuvent accompagner les exercices pour amplifier les contraintes.
L’aquagym peut aussi se pratiquer au bord de la piscine de façon plus ou moins immergée pour travailler les cuisses, les abdominaux, les fessiers ou les adducteurs. Seul les muscles des bras sont assez difficiles à faire travailler en dynamique. Par contre l’aquagym peut être prescrite pour travailler des épaules blessées, lors des premières séances de rééducations.

Bien sûr, la rééducation en piscine est un des éléments de base du travail d’aquagym, permettant de travailler les membres inférieurs en réduisant très fortement l’action du poids du corps

Au final, l’aquagym sera un parfait compagnon de reprise d’activité physique post déconfinement, qu’il faudra conserver ensuite et adapter aux besoin de chacun.