Lors de la crise sanitaire du Covid 19 de nombreuses maisons de retraite ont déployé des cours de Qi Gong. La pratique du Qi Gong est utilisée en Chine depuis l’Antiquité afin de renforcer les capacités d’autoguérison des pratiquants et augmenter leur longévité. Elle est une pratique corporelle alliant le corps et l’esprit. Elle s’inscrit dans une tradition philosophique millénaire et comporte de nombreux bienfaits pour la santé. 

Qu’est-ce que le Qi Gong? 

Le Qi Gong est une gymnastique douce apparue en Chine il y a des milliers d’années. Comme l’explique ce site de Qi Gong, cette pratique énergétique chinoise appartient à la médecine traditionnelle chinoise aux côtés de l’acupuncture, des massages, de la diététique et de la pharmacopée. Sa pratique s’appuie sur des exercices respiratoires, mentaux ainsi que des gestes lents afin de faire circuler l’énergie vitale, le Qi. 

Le Qi Gong signifie étymologiquement “maîtrise de l’énergie”. Plus qu’une simple gym, le Qi Gong est un art de vivre se diffusant dans tous les aspects de la vie. Il est également une ouverture à la voie spirituelle, permettant d’appréhender des questions profondes de l’existence humaine. 

Histoire du Qi Gong 

Le Qi Gong est apparu il y a environ 5000 ans. Les chercheurs estiment que le Qi-gong était à l’origine une forme de danse de guérison. Elle était pratiquée dans un objectif de préservation de la santé. 

La première forme de Qi gong porte le nom de dao-yin (guider le flux d’énergie). Elle consiste en un ensemble de postures, exercices respiratoires, exercices de concentration et techniques d’acupression. Cette gymnastique issue du taoïsme, appartient aux techniques de santé et de longévité chinoises portant le nom de Yang Sheng Fa. 

Ce n’est qu’en 1953, lorsque Liu Gui-zheng a publié un article intitulé “Practice On Qigong Therapy”, que le terme de Qigong a été largement adopté comme nom officiel pour ce type d’exercice.

Les différents types de Qi Gong 

  • Le Qi Gong médical. Le Qigong médical met l’accent sur la libre circulation et l’équilibre du qi (énergie vitale) dans le corps. Le but premier est de traiter une maladie ou de guérir une maladie. Les médecins apprennent à utiliser l’énergie vitale pour effectuer un diagnostic.
  • Le Qi Gong taoïste. Il met l’accent sur la préservation du corps physique et de la vertu. De nombreux maîtres de qigong ont eu une longue vie. Il comprend de nombreuses techniques spécifiquement axées sur le prolongement de la longévité.
  • Le Qi Gong bouddhiste. Ce type de Qi Gong vise à libérer l’esprit, à cultiver la vertu et à obtenir une ouverture spirituelle. Le corps humain est considéré comme un outil pour atteindre l’illumination
  • Le Qi Gong confucianiste. Ce type de Qi Gong a comme objectif d’améliorer la qualité morale des individus. 

Les bienfaits du Qi Gong pour les seniors 

Le Qi Gong comprend des exercices très bénéfiques pour la santé du corps et de l’esprit. Cette pratique est notamment excellente pour se détendre et lutter contre les symptômes de la dépression des personnes âgées. 

Voici les principaux bienfaits de la pratique du Qi Gong pour les seniors: 

  • Diminue les symptômes du stress et de l’anxiété. Comme le montre cet article, la pratique du Qi Gong permet de réduire le stress et l’anxiété chez les personnes âgées.
  • Améliore la capacité de concentration. En exerçant la concentration de l’esprit au cours de la pratique, le pratiquant du Qi Gong développe au fil du temps des meilleurs capacités de concentration.
  • Améliore l’équilibre et la stabilité en renforçant les chevilles et les genoux.
  • Développe la condition physique.
  • Permet de développer un sens de la discipline.  
  • Fortifie la vitalité en nourrissant l’énergie vitale. 
  • Soulage les symptômes de la ménopause. La pratique de certains exercices de Qi Gong, mobilisant le bassin et les organes, permettent de réguler le système endocrinien. Elle permet ainsi de réactiver la circulation du sang et de l’énergie, soulageant ainsi les douleurs liées à la ménopause.