La migraine peut facilement réduire votre appétit. Mais l’alimentation peut jouer un rôle énorme dans la gestion de vos symptômes. Il vous suffit de savoir quels aliments peuvent aider à soulager la douleur de la migraine plutôt que de l’exacerber.

Certains aliments peuvent en fait “déclencher” les symptômes de la migraine. Beaucoup établissent un lien entre ce qu’ils mangent et l’apparition d’une migraine, ou une plus grande susceptibilité au déclenchement d’une migraine, et les additifs ou composés présents dans les aliments sont souvent les coupables – des choses comme le MSG, les édulcorants artificiels, les tanins dans le vin, les nitrates dans les viandes salaisonnées, la tyramine dans le fromage affiné ou l’excès de sodium.

La bonne nouvelle ? Tout comme certains aliments peuvent déclencher des douleurs migraineuses, d’autres peuvent vous aider à vous rétablir. Voici quelques aliments à essayer la prochaine fois que vous sortirez d’une migraine.

L’eau, l’eau, l’eau

Restez bien hydraté, ou rattrapez votre retard d’hydratation si nécessaire, car la déshydratation peut provoquer des migraines ou les aggraver. En plus de boire beaucoup d’eau, mangez des aliments hydratants quand vous le pouvez, comme la pastèque ou l’ananas. Si votre appétit le permet, la soupe au poulet et aux légumes faite maison est une autre option hydratante et plus nourrissante.

Cerises

Ce fruit acidulé n’est pas seulement une jolie garniture pour les desserts. Les cerises “valent vraiment la peine d’être essayées” quand on sort d’une migraine. La raison est qu’elles contiennent des composés anti-inflammatoires dont les effets sur l’organisme peuvent être similaires aux effets anti-douleur de l’ibuprofène pour certains.

Le thé au gingembre

Siroter du thé après une migraine brutale peut être réconfortant en soi. Mais Le gingembre peut aider à améliorer divers symptômes liés à la migraine, notamment le mal des transports, les nausées et la perte d’appétit. Il aide également à vous garder hydraté.

Vous n’êtes pas fan du gingembre ? La menthe poivrée est un autre remède à base de plantes qui peut aider à réduire la douleur et les nausées provoquées par les migraines lorsqu’elle est ingérée, ainsi que lorsqu’elle est appliquée de manière topique.

Aliments entiers, transformés au minimum

Les migraines peuvent parfois être déclenchées par des additifs comme les produits chimiques, les colorants et les conservateurs, que l’on trouve généralement dans les aliments transformés. Ainsi, lorsque vous vous remettez d’une migraine, il est préférable de vous en tenir à des aliments entiers, non transformés (ou du moins peu transformés), comme le poisson, les céréales comme le riz et le quinoa, et les légumes frais comme le brocoli cuit à la vapeur.

Choisissez des aliments sans odeurs fortes (crackers secs, toasts, pommes de terre au four, etc.). Ces aliments vous aideront à surmonter les nausées qui pourraient être causées par la migraine.

Au fait, cela ne veut pas dire que vous devez tout préparer à partir de zéro. Il suffit de connaître la liste des ingrédients d’un aliment. Des listes plus courtes et plus simples sont préférables. Une astuce consiste à regarder une liste pour voir si les ingrédients du produit sont similaires à ceux que je pourrais utiliser si je préparais les aliments à la maison.

Aliments riches en magnésium

Parfois, un manque de certains nutriments dans votre alimentation, en particulier le magnésium, peut jouer un rôle dans les migraines. Le magnésium agit pour détendre les vaisseaux sanguins du cerveau. Il est donc recommandé de manger des aliments comme les bananes et les légumes à feuilles vertes lorsqu’on se remet d’une migraine.

Le résultat final

Bien que les experts recommandent les aliments ci-dessus pour la guérison de la migraine, n’oubliez pas que les déclencheurs et les symptômes varient beaucoup d’une personne à l’autre. N’oubliez pas de consulter votre médecin pour savoir quels sont les aliments les plus adaptés à votre corps.